Tous les coups de coeur de la rédaction

Où sortir

À l'affiche à La Batterie

En novembre, les recommandations de notre partenaire

À l'affiche à La Batterie

La Batterie

La Batterie !
1 rue de la Redoute, Quartier des Saules (78 - Guyancourt)
Voir toute la programmation

Une école de musique, un auditorium, une salle de concerts, trois studios de répétition... Un incontournable pôle des musiques actuelles.

Concerts recommandés par La Batterie :

9 novembre à 20h30
Métal
Black Bomb A + Princesses Leya + Dronte
l aura fallu presque 3 ans et plus de 150 shows en Europe aux membres de Black Bomb A pour entrer en studio afin de nous livrer leur dernier album. Le groupe qui représente aujourd’hui la nouvelle scène Française a toujours su redéfinir son propre style au fur et à mesure de sa carrière. Après de long mois passés à composer, arranger, écrire, chercher, le groupe s’est enfermé 4 semaines en studio afin de nous livrer Comfortable Hate. Une musique moderne, efficace et sans compromis, voilà comment nous pourrions décrire ce X album du groupe. Le retour du duo Poun/Arno au chant marque un re-nouveau. Combiné à l’implacable dynamique musicale du groupe, Black Bomb A frappe fort et sans détour ni surproduction, avec une assurance et une précision qui assoie la maturité du quintet.
+
La première comédie musicale sur le métal ! Les Princesses Leya, c’est un vrai groupe live sur scène. Mais c’est avant tout une histoire. C’est un concert, c’est une pièce de théâtre, qui s’adresse évidemment aux amoureux du métal, mais aussi aux réfractaires des sons saturés.
Dédo & Antoine Schoumsky ne partagent ni les mêmes goûts musicaux, ni une quelconque affinité de style vestimentaire, et encore moins la même vision de la vie… mais c’est pourtant ensemble qu’ils sont à la tête d’un vrai groupe de musique ! Par quel miracle le sensible Antoine Schoumsky, véritable amateur de pop acidulée, s’est-il retrouvé brancher sa guitare pour accompagner Dédo, le « prince des ténèbres » persuadé d’être la réincarnation d’un grand nom du « métal » ?
C’est la réponse que vous aurez en découvrant le projet Princesses Leya !
+
Dronte est la réunion de sept musiciens produisant avec des instruments acoustiques une musique à l’esthétique métal très loin des carcans classiques du genre. Entre cassures rythmiques incessantes et mélodies à la fois planantes et dérangeantes, ce n’est que de surprise en surprise qu’on voyage à travers leur univers.
Il y a un monde entre le post-rock et le death-métal, me direz vous ? C’est exact, et c’est le leur.

10 novembre à 20h30
Humour Classique
Piano Battle
Deux pianistes rivalisent d’imagination créatrice et de virtuosité en improvisant sur des thèmes et des catégories imposés par le maître du jeu. Le public vote à l’issue de chaque improvisation pour le pianiste qu’il préfère. Quand deux pianistes se défient et s’affrontent musicalement, les notes volent dans tout l’auditorium ! Les spectateurs ébahis ne savent plus s’ils doivent admirer la virtuosité, rire de l’imagination des interprètes ou simplement goûter au plaisir de se laisser emporter par la musique… Une soirée musicale exceptionnelle pour toutes les oreilles ! Avec Simon Fache, Jacques Schab et Emmanuel Leroy.

17 novembre à 20h30
Rock Espagnol & Latino
Amparanoia + Flor Del Fango
Penser Amparanoia, c’est penser à une explosion musicale.
C’est parler d’une révolutionnaire, dans sa musique, étendard international de la fusion, louée par la BBC et par Cuba-Disco… Toujours engagée, courageuse et ravie de mélanger différents styles musicaux, elle a fait de ses paroles une joyeuse contestation.
C’est sans doute l’auteur-compositeur-interprète la plus bigarrée que l’Espagne ait livrée.
Son style mêle différentes racines musicales : soul, boléros, rancheras, rumbas, et musiques populaires sud-américaines !
+
Flor del Fango revient dans un style évidemment latino, mais repousse les limites du genre en explorant des hybridités musicales surprenantes.
Le groupe s’amuse, les rythmes changent d’une mesure à une autre et la chanteuse alterne entre l’espagnol et le français. Flor del Fango nous offre un voyage où toutes les composantes de la musique s’entremêlent. En ressort une musique fantaisiste et festive, construite avec le souci du détail.
On se laisse facilement surprendre par l’inventivité et la virtuosité des musiciens. Chaque chanson est semblable à une peinture surréaliste, des couleurs et des émotions inattendues. Line up composé de musiciens de Manu Chao, Mano Negra, Parabellum, Chihuahua, Mano Solo, Frères Misères, Melissmell… tous réunis autour d’un projet musical rock latino !

23 novembre à 20h30
Classique
Préludes
En hommage à Frédéric Chopin, Claude Debussy compose entre 1909 et 1913 ses Préludes pour piano, qui marquent l’aboutissement de sa pensée pianistique.
Considérée comme un sommet de la musique impressionniste, l’œuvre est une véritable invitation au voyage et à la rêverie.
Quand on n’a pas les moyens de se payer des voyages, il faut suppléer par l’imagination – Claude Debussy
Le compositeur n’indique le titre de chaque morceau qu’à la fin des partitions, et entre parenthèses, afin de permettre à ses interprètes de découvrir librement leurs propres impressions.
Fidèle à l’esprit de Claude Debussy, Jean-Louis Caillard offre une lecture originale de l’intégrale des Préludes, en alternant à sa guise les premier et second livres.
Jean-Louis Caillard : piano
Compositeur : Claude Debussy

30 novembre à 20h30
Chanson
Mes Souliers Sont Rouges + Dog'Nigo
25 ans de carrière, 6 albums et un DVD live, plus de 250 000 ventes, plus d’un millier de concerts… Mes Souliers Sont Rouges sait faire briller les trésors de musicalité, de poésie et de vitalité des répertoires transmis par les québécois, les cajuns, les irlandais et aujourd’hui les normands.
La fraîcheur de leurs compositions, la pureté de leurs chants a cappela sont aussi à l’origine de leur succès.
De balades douces en danses frénétiques, c’est véritablement leur générosité sur scène qui galvanise les foules, emportées par leurs pulsations irrésistibles, soulevées par le bonheur de la musique partagée.
+
Laissant loin derrière eux l’empreinte de « Rick et les affranchis » Eric et Noam rejoints par Méline sont bien décidés à titiller les oreilles avec DOG’niGO.
Des guitares, du piano, des boucles et sons à gogo, des textes variés aux ambiances en tous genres DOG’niGO n’a pas fini de surprendre … !

Retour