Rock

SAMARITANS + The Drafts + Théo Maxyme en première partie

Une electro-rock sauvagement dansante aux influences anglo-saxonnes.

  • Vendredi 05/01/2018 à 20:30

Dame de Canton

Allée Arthur Rimbaud, Quai François Mauriac 75013 Paris

Bateau, Péniche

Paris 13e arrondissement

MQuai de la GareM 6

Voir la carteComment s'y rendre

10 €Sur place

8 €Prévente

Le demi est à 4 €

Modifier les tarifs

À propos

Publicité

SAMARITANS
Samaritans marie aux guitares et basses funk un savant mélange de JUNO, DX7 et autres synthétiseurs vintages, le tout orchestré par une MPC aux accents hip-hop.
Le groupe, porté par PMG Productions, a notamment été épaulé par Laurent d’Herbécourt (Phoenix, Citizens !, Jamaica…) ou encore Benjamin Weber (Parcels).
Écoutez leur premier single Can You Feel It ? :

The Drafts
Le groupe se forme à Tours à l’été 2016. Après quelques mois d’expérimentations, ils sortent en décembre 2016 une reprise de « Mambo » au format digital sous le nom de The Drafts. Le titre est enregistré dans le cadre de l’album de Remixes du projet tourangeau Éphèbe. L’EP « 2018 » sort le 28 avril, il est composé de deux titres qui nous invitent à replonger dans les clubs garage des années 90 et 2000, faisant ainsi valser Jack White et les Daft Punk sur la tombe de Kurt Cobain.

THÉO MAXYME
Je fais de la musique. Tout le temps. Beaucoup pour moi et un peu pour les autres aussi. Artiste, producteur et pirate de l’espace, j’écris mes propres titres car comme dirait Cyrano « je ne permets pas qu’un autre me les serve ». C’est rock. carrément rock et essentiellement en anglais because you know it’s more stylé. Je raconte comment je largue et surtout comment je me fais larguer. Avec quand même quelques ballades pour faire le coeur sensible devant les demoiselles.
J’aime les 70’s mais aussi ce qu’il y a avant et après parce qu’il faut pas faire le vieux con – surtout quand on est pas vieux. Je pompe chez les Libertines, les Kooks, LP, U2, Rodriguez et puis Brel… La bonne musique quoi. J’aime le mainstream mais je joue de l’indé. C’est la tragédie de mon existence. Et j’assume. J’assume ce petit changement d’accord inattendu qui met du tabasco sur la chanson, ou encore le texte un peu complexe style roman noir qui te fait passer pour un intellectuel même si tu rentreras jamais en radio avec.
Mais ce que j’aime par-dessus tout c’est retourner les salles de concert aux côtés de mes 3 singes maléfiques. Tout casser sans forcer. En musique évidemment. Je crois que c’est comme ça qu’on est soi-même.

Les artistes

Théo Maxyme

— Rock

Locomotive bien huilée à l’assurance bestiale, Théo Maxyme porte sur lui les traits d’un jeune homme qui se cherche, qui doute, mais aussi en lui la force d’un artiste qui, par une inspiration inépuisable, se trouve. Aventurier, il emmène de la légèreté d’une romance parfois innocente à la furie d’un rock vivant et authentique sans demander la permission. Adepte de la nuance derrière la maîtrise de son énergie, il est un auteur et interprète aux couleurs multiples mais aux mots d’un roman noir qui le racontent dans ses regrets comme dans ses ambitions.

Avec : Thomas Leiva (keys) Nicolas Duke (drums) Low Key (bass)

S'y rendre

Dame de Canton

Allée Arthur Rimbaud, Quai François Mauriac 75013 Paris

MQuai de la GareM 6 à 382m

MBibliotheque-Francois MitterrandM 14 à 571m

RerBIBLIOTHEQUE F. MITTERRANDRer c à 556m

TransGARE DE BERCYTrans r à 670m

Bus132genrvb24genrvb325genrvb62genrvb64genrvb87genrvb89genrvb

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour