Jazz

Delgres + Sarah McCoy

  • Vendredi 07/12/2018 à 20:30

File 7

4 Rue des Labours 77700 Magny-le-Hongre

Salle de concert, salle de spectacle

Magny-le-Hongre 77

RerGARE DE MARNE LA VALLEE CHESSYRer a

Voir la carteComment s'y rendre

Modifier les tarifs

À propos

Publicité

Une batterie métronomique et féline à la fois, des riffs de guitare dobro trempés dans la braise, un tuba cabossé d'où s'échappent des lignes de basse telluriques : voilà Delgrès, power trio qui réinvente le blues en y injectant une transe rock abrasive qui évoque autant la soul des Touaregs que celle de The Black Keys. Le combo tient son nom de Louis Delgres, héros de la lutte contre l'esclavage en Guadeloupe. Voilà aussi pourquoi cette musique rebelle et brûlante, à travers les frissons qu'elle dégage fait vibrer aussi bien nos corps que nos esprits.

Les artistes

Sarah Mccoy

Il y a du Bessie Smith en elle, et une pincée d’Amy Winehouse. Un soupçon de Janis Joplin et un zest de Tom Waits. Quelque chose de Fiona Apple, aussi. Et son univers n’aurait pas déplu à Kurt Weill. Voilà pour ceux qui ne la connaissent pas. Les autres savent qu’elle ne ressemble à personne, que sa voix et son charisme s’imposent dès les premières mesures.

La voix de Sarah, son flow est absolument unique. « J’ai toujours aimé Fiona Apple, mais tout le monde dit que je chante comme Janis Joplin. Pour moi, c’est plutôt de Tom Waits que ma voix se rapproche ! Dans mes bons jours, je crois être capable d’un swing à la Aretha Franklin. Mais trêve de plaisanterie, je peux surtout chanter très aigu et très grave, ça me laisse beaucoup de liberté. »

La chose qui compte, quand tu écris et que tu chantes, c’est de croire en ce que tu dis. Si je me sens mal, je ne m’en cache pas, et la chanson, ce jour-là, n’en est que meilleure. Tu n’es pas seule quand tu joues, tu t’adresses au public. Tu ne peux ni te mentir, ni lui mentir. Mes chansons sont comme des nouvelles pleines de désirs, d’élans et de peines de cœur. Voilà ce qui m’inspire. J’écris sur ce qui me touche : la nostalgie, mes souvenirs, la ville. Je partage mes émotions comme on partage un verre ! »

Mais les chansons de Sarah ne sont pas tristes ou passéistes. « J’ai de la chance. J’aime ce que je fais. Je suis une fille chanceuse. Mon chien est gros, il est en bonne santé. Mes amis sont cool et la vie est plutôt douce avec moi. J’ai déjà gagné à la loterie, quoi ! »

Jan Ramsey. Redactrice en chef du magazine musical de la Nouvelle Orléans "Offbeat".

S'y rendre

File 7

4 Rue des Labours 77700 Magny-le-Hongre

RerGARE DE MARNE LA VALLEE CHESSYRer a à 2330m

TransGARE DE MONTRY CONDETrans p à 3099m

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour