Rock

General Elektriks

  • Jeudi 06/12/2018 à 20:00

  • Vendredi 07/12/2018 à 20:00

La Maroquinerie

23 rue Boyer 75020 Paris

Salle de concert, salle de spectacle

Paris 20e arrondissement

MGambettaM 3bM 3

Voir la carteComment s'y rendre

Modifier les tarifs

À propos

Publicité

General Elektriks parle plus d'une langue. Depuis ses claviers, il pratique un syncrétisme de haut vol entre funk, pop et électro, avec en tête l'idée d'un melting-pot musical alchimique et l'envie de le partager avec les foules. La tournée du précédent album, To Be A Stranger, en a fait l'éclatante démonstration. Cette série de dates pléthoriques (Saint-Pétersbourg, New York, l'Olympia, Rio) aura aussi permis à Hervé Salters, l'homme derrière GE, de poser le cadre de son cinquième opus, Carry No Ghosts. Une expérience inédite pour le Français : D'habitude, je suis plutôt monotâche. C'est la première fois que je fais un album pendant une tournée. Le fait de retrouver le public avec To Be A Stranger après un break de 4 ans a déclenché quasi instantanément de nouvelles idées de morceaux. À peu près au même moment, j'ai fait l'acquisition d'un Prophet 5, un synthétiseur fabuleux. Dès que j'avais quelques jours off, je m'enfermais en studio avec cet instrument, nourri par l'énergie du public que je venais de quitter. C'est ce qui explique le côté à la fois plus upbeat et plus électronique de ce nouveau disque.
Carry No Ghosts, comme son nom l'indique. Ici, foin de fantômes, mais la volonté d'aller de l'avant. J'ai écrit un album volontairement festif, dansant. J'avais envie de revenir, avec ces titres, au feeling que General Elektriks peut avoir sur scène : balancer un maximum d'énergie, générer quelque chose d'extrêmement positif qui permette aux gens de s'extraire de leurs problèmes. Les poids qu'on porte au quotidien, les fantômes, sont alors mis de côté. Avec ce disque, tout s'est fait facilement, tout a coulé de source. Je me suis retrouvé de nouveau comme un gosse avec mes synthétiseurs, j'ai invité les musiciens avec qui je joue live sur certains morceaux, et voilà ! Carry No Ghosts est le résultat de ce gros trip de quelques mois. Au final, j'ai l'impression d'une ligne claire, de quelque chose de très direct et lâché.Une ligne claire qui n'exclut pas non plus quelques lacets, en même temps qu'elle s'ouvre à de nouvelles directions pour General Elektriks. Affaire d'un langage qui n'appartient qu'à lui.

Les artistes

S'y rendre

La Maroquinerie

23 rue Boyer 75020 Paris

MGambettaM 3bM 3 à 630m

MMénilmontantM 2 à 685m

MJourdainM 11 à 768m

Bus102genrvb26genrvb501genrvb60genrvb61genrvb64genrvb69genrvb96genrvb

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour