Difficile de ne pas faire un parallèle entre la météo et nos envies de musique. Cet hiver qui se cramponne, l’arrivée des flocons de printemps, le gris sans aucune nuance coquine mais opaque et plombant. Voici quelques pistes pour tenir le coup.
N.B. : Les quelques heures passées en position loukoum hibernant devant les écrans ont influencés quelques titres de cette playlist.

Dans la catégorie série, le générique de "Big Little Lies" rend complètement barjo. On est dans la soul fragile qui assume de chanter ses blessures et qui se déploie sur un rythme plutôt soutenu, presque entraînant. Michael Kiwanuka marche dans les pas d’Otis Redding. Deux titres de la sélection sont amenés par le magnifique film "Call Me By Your Name", difficile de faire plus bel éloge de l’amour et de ceux qui sont capables de s’y abandonner.
Le titre (inédit pour le film) de Sufjan Stevens tente de percer le mystère de l’amour et finalement écrit un hymne à "la première fois". Guitares effleurées, harpe, voix vaporeuses presque chantée en chuchotant. Pour Psychedelic Furs (2ème titre retenu de la B.O.) c’est une re-découverte. On avait laissé ce titre dans une zone oubliée de notre cerveau, le film l’a réactivé, en même temps que nos souvenirs, qui se mélangent maintenant à ceux du film. La new-wave candide et dansante de notre enfance qui ne se prenait jamais au sérieux .
Dans la catégorie madeleine/réminiscence : Jimmy Sommerville. Là encore, difficile de rester stoïque devant "120 BPM", et de ne pas emporter avec soi un petit bout de ce film qui rejoint un petit bout de nos propres souvenirs. Arnaud Rebotini donne toute la dimension de ce qu’est un bon remix. Il sublime ce titre qu’on ne pouvait plus écouter et lui redonne vie. Tout se transforme. Dans cette ambiance temps passé-retrouvé il y a aussi Marlon Williams, informé qu’un créneau Elvis était dispo, il s’est gentiment proposé. La voix se donne le temps de disperser quelques frissons dans une rythmique très années 50. Le son de la guitare ne s’y trompe pas, on est invité à voyager dans la capsule nostalgie moderne. Parmi les "vrais nouveautés", gros coup de cœur pour Pale Grey, groupe pop électro-mélancolique qui fait transiter un frisson de déprime dans un synthé 80’s cathartique.
Pour le quota canadien (obligé pour avoir l’air cool), belle découverte avec Of Montreal. De plus, le titre parle de Sophie Calle, c’est tellement cool qu’on frôle la dinguerie. Le titre se glisse agilement entre MGMT, Franz Ferdinand, tout ce qu’on aime en ce moment. On change d’ambiance avec Mount Eerie, on épure au maximum pour ne garder qu’un simple guitare/voix, avec une note de piano par-ci et une note de basse par-là. On se recentre sur la mélodie et la profondeur de chant/champs. Le titre s’intitule "Distortion", mais les guitares restent sagement lo-fi. Après la contemplation, on s’énergise un peu. Albert Hammond Jr, membre des Strokes, fait du… Strokes, rien à dire à part que ça marche. Quand on a un son identifiable comme ça, c’est normal d’en profiter. Thérapie Taxi et son titre "Hit Sale" touteen vulgarité insolente et assumée, les écueils variété ne sont pas loin, mais l’énergie sulfureuse de ce jeune groupe plaît bien. Et pour finir, Geowulf, un peu de soleil australien, la voix féminine rappelle Julia Stone - est-ce que toutes les Australiennes chantent comme ça ? C’est possible vu qu’en France tout le monde chante comme Louane. Néanmoins, le registre noisy pop élégant insinue l’espoir prochain du printemps et d’un renouveau possible.

1-The Breeders "All Nerve"
Extrait de l’album "All Nerve" (4AD/ Panenka Music)

2-Thérapie Taxi "Hit Sale" (feat. Roméo Elvis)
Extrait de l’album "Hit Sale" (2017 Panenka Music)

3-Bronski Beat "Smalltown Boy" (Arnaud Rebotini Remix)
Extrait de l’album "120 battements par minute - Original Soundtrack" (Blackstrobe Records/Because Music)

4-Sufjan Stevens "Mystery of Love"
Extrait de l’album "Call Me By Your Name" - Original Motion Picture Soundtrack (Madison Gate Records)

5-Psychedelic Furs "Love My Way"
Extrait de l’album "Forever Now" (Columbia)

6-Pale Grey "Seasons"
Extrait de l’album "Waves" (Pale Grey/JauneOrange)

7-Geowulf "Saltwater"
Extrait de l’album "Great Big Blue" (37 Adventures/PIAS)

8-Mount Eerie "Distortion"
Extrait de l’album "Now Only" (P.W. Elverum & Sun)

9-Of Montreal "Sophie Calle Private Game / Every Person is a Pussy, Every Pussy is a Star !"
Extrait du E.P. "White is Relic/Irrealis Mood" (Polyvinyl Record Co.)

10-Marlon Williams "What's Chasing You"
Extrait de l’album Make Way for Love (Dead Oceans)

11-Albert Hammond Jr "Far Away Truths"
Extrait de l’album "Francis Trouble" (Red Bull Records Inc)

12-Michael Kiwanuka "Cold Little Heart"
Extrait de l’album "Love & Hate" (Polydor)

—  Charlotte Lair

Plus de playlists

Mai, révolutions sonores

Mai, révolutions sonores

05.2018

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur 2017

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur 2017

01.2018

Playlist En attendant Noël…

Playlist En attendant Noël…

12.2017

Les sorties d'albums / Novembre 2017 - 2

Les sorties d'albums / Novembre 2017 - 2

11.2017

Les sorties d'albums / Novembre 2017

Les sorties d'albums / Novembre 2017

11.2017

L’alternative (music) à la rentrée

L’alternative (music) à la rentrée

09.2017

Top 13, Summer Aquaplaning Session

Top 13, Summer Aquaplaning Session

07.2017

Les sorties d'albums / Juin 2017-2

Les sorties d'albums / Juin 2017-2

06.2017