Tous les coups de coeur de la rédaction

À l'affiche au Deux Pièces Cuisine

À l'affiche au 2 Pièces Cuisine

En Mai, les recommandations de notre partenaire

À l'affiche au 2 Pièces Cuisine

Crédits photo  —  Karen Paulina Biswell

Le Deux Pièces Cuisine

Le Deux Pièces Cuisine!
42 avenue Paul-Vaillant-Couturier (93 Le Blanc-Mesnil)
Voir toute la programmation

Ancienne cuisine municipal réhabilitée en studio, cette scène conventionnée, avec un penchant pour les musiques du monde, le reggae et les cultures urbaines, mise sur la création pluridisciplinaire.

Concert recommandé par Le Deux Pièces Cuisine :

17 Mai à 20h30
World Music
LES AMAZONES D'AFRIQUE

Le collectif les Amazones d’Afrique réunit des chanteuses d'Afrique de l'Ouest unies dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le collectif féminin ouest-africains a eu un impact considérable avec leur premier album de 2017, « République Amazone ». Les Amazones d’Afrique considèrent le pouvoir de la musique en tant qu’arme contre la négligence systématique du pouvoir des femmes en Afrique et au-delà. Les Amazones 2019 présentent de nouveaux visages, mais le message reste clair : la violence à l'égard des femmes doit cesser. Les femmes doivent prendre conscience de leur potentiel ne doivent pas reculer devant le patriarcat dominant. «Amazone Power» s’attaque ouvertement à ces problèmes. «Plus jamais, le silence, la violence. Je veux vivre et être libre. » Trois générations de femmes chantent à l'unisson, appelant à un avenir sans menace de mutilations génitales féminines (MGF), de violences sexuelles, de manque d'éducation et de mariage forcé. Les femmes devraient pouvoir exprimer leur colère. Les choses doivent changer. Les Amazones d’Afrique pointent du doigt la nécessité de se soutenir et de se respecter entre femmes. La majorité des mutilations génitales féminines sont pratiquées par des femmes et envers des jeunes filles - non pas parce qu'elles souhaitent infliger de la cruauté à la jeune génération, mais parce qu'elles se sentent tenues de préserver les traditions culturelles. Les filles et les femmes qui évitent «la coupe» - choisissant plutôt de poursuivre leurs études - subiront une pression immense de la part de leurs compatriotes et seront considérées comme un mauvais exemple; une femme qui a manqué de respect pour sa famille et sa communauté.

—  Source partenaire

Retour