Tous les coups de coeur de la rédaction

Actu

"Pour que le spectacle vivant reste vivant."

Stéphane Portet, directeur du Sunset-Sunside

"Pour que le spectacle vivant reste vivant."

Dès lundi soir, le Sunset-Sunside fut l'une des premières salles parisiennes a réouvrir ses portes. Malgré le choc de l'attentat et la perte de proches, son directeur, Stéphane Portet, a accepté de se confier à Lylo.

Le Sunset/Sunside a réouvert ses portes dès lundi soir. Dans quel état d'esprit étiez-vous ?
Très ému par cette soirée de réouverture... Il y avait beaucoup de monde, c'était quasiment complet, avec des gestes de solidarité, des sourires touchants et des encouragements à continuer notre travail d'organisateur de concerts. Honnêtement, ça rebooste.

Avez-vous mis en place des mesures de sécurité particulières ?
Oui, bien sûr. C'est la première fois que nous avions un vigile à l'entrée pour rassurer notre public. Nous avons également fait un long debriefing avec mon équipe pour être le plus vigilant possible.

Craignez-vous une baisse de la fréquentation des salles dans les semaines à venir ?
C'est une évidence. On le voit déjà sur les ventes de notre site internet : on enregistre une baisse de 50%, mais je reste persuadé que les Parisiens vont reprendre le goût à la vie et vont vite ressortir. Soyons optimistes et debouts ! La difficulté sera de faire revenir les touristes.

Que conseillez-vous aux spectateurs désireux de sortir en concerts ?
Je crois que la meilleure réponse à donner face à ces atrocités est de reprendre au plus vite nos habitudes et le goût à la vie. C'est en communiquant, en partageant, en échangeant que l'on surmontera cet événement. Mon slogan aujourd'hui : "Pour que le spectacle vivant reste vivant." C'est notre résistance culturelle, un devoir, une nécessité.

Stéphane Portet, directeur du Sunset-Sunside

Texte alternatif

© Jean-Baptiste Millot

En savoir plus

Sunset / Sunside

60 rue des Lombards Paris 1er

Retour