Tous les coups de coeur de la rédaction

Interview

Sophie OZ songe...

Chanson — Le 13 avril au Forum Léo Ferré

Sophie OZ songe...

L'année dernière, Lylo lançait un concours proposant de gagner une session d'enregistrement d'une chanson dans les studios professionnels 7ème Ciel à Issy-Les-Moulineaux : www.studios7emeciel.com

Sophie Oz, lauréate du concours, a gagné ce privilège et nous a envoyé son titre Songe, enregistré et mixé ( à écouter plus bas) pendant l'hiver. Aujourd'hui, elle revient sur son parcours musical, sa création et nous répond à quelques questions afin de mieux la découvrir...

Fais-tu partie de ces artistes qui sont nés avec un instrument de musique dans les mains ?
Non, pas vraiment… J'ai commencé à étudier le piano à l'âge de 10 ans et j'ai eu un gros coup de coeur pour cet instrument.
Petite, je chantais beaucoup en cachette, j'imaginais un tas d'histoires et explorais des sonorités surtout en anglais.

Ton parcours a-t-il été semé d'embuches avant d'estimer que tu puisses monter sur scène ?
Adolescente timide et mal dans ma peau, dès que j'ai commencé à chanter sur scène, je me suis sentie tellement heureuse et « complète » ! Quelque chose de beau est né en moi. Toutes ces mélodies que j'inventais, ces moments d'exploration de sonorités ont franchi les murs de mes cachettes.
Avec passion et émerveillement, j'ai découvert la scène à l'âge de 18 ans avec le groupe « Burzee » à Limoges, ma ville natale.
Après de nombreuses expériences en groupe en tant que chanteuse, j'ai repris sérieusement le piano à Paris au conservatoire Nadia et Lili Boulanger et j'ai commencé à composer au piano voix.

Quel est le "leitmotiv" à l'origine de tes créations ?
Les mélodies m'arrivent naturellement, à n'importe quel moment quand je suis en mouvement, arpentant les rues, les jardins de Paris ou encore dans le train … Mais le plus souvent, je compose au piano.
Quand je joue sur cet instrument, je me relie à des émotions profondes, aux paysages imaginaires de mon esprit.

Tu sembles maitriser les ambiances comme celles de "Songe"... Quelle pourrait être ta prochaine prise de risque musicale ?
Quand je suis au piano, mes rêves prennent forme à travers mes mélodies.
« Songe » est un bout de moi et l'ambiance est forcément onirique !
Actuellement, je compose beaucoup de pianos solos...Je pense qu'il y en aura sur mon prochain album.
Concernant le challenge, je suis en train de composer au piano pour une lecture musicale avec l'écrivaine Aurélia Coulaty. C'est une expérience qui m'enchante profondément.
Nous jouerons à Rocher de Palmer à Cenon en juin prochain.
J'aime mêler les arts et les rencontres artistiques sont souvent déterminantes dans le choix d'une composition ou dans la préparation d'un album...

Le chemin que tu as pris ces dernières années semble être agréable, mais plutôt en solo ? Pourquoi ?
Oui, le chemin est très agréable !
Après la sortie de mon ep « Other », j'avais besoin de me reconcentrer sur mon noyau piano voix et de le faire vivre sur scène.
Mes amis m'ont aussi beaucoup encouragé à le faire car je doutais de moi.
Finalement, à chaque fois que je monte sur scène en solo, je vis des moments très intenses avec le public et cela me donne beaucoup de force.
Cela dit, je ne resterai pas tout le temps en solo...Je suis dans la création de mon futur album et j'imagine bien évidemment différents instruments.

Si tu avais perdu à un jeu et que ton gage serait d'entendre « une seule chanson » partout, tout le temps et pendant 10 ans. Tu choisirais laquelle ?
Ha ha ha ! C'est une question un peu vicieuse ! J'écoute des musiques très différentes et beaucoup de pianos solos en ce moment...
Je suis désolée mais ça m'est impossible d'en choisir une seule ! Une pluie de chansons me vient à l'esprit !
Je pense à « Roads » de Portishead, « Riders on the storm » des Doors,« Tom's Diner » de Suzanne Vega, « Fog » de Radiohead, « Halleluyah » par Jeff Buckley, « Libertango » par Grace Jones, « The great Escape » de Patrick Watson, « Je ne sais pas dire » de Barbara, « Lovely head » d 'Alison Goldfrapp, « La boxeuse amoureuse » d'Arthur H et bien d'autres ...
La beauté de ces titres me touche encore et encore.

Sophie, où est-ce qu'on peut te croiser prochainement ?
Au Forum Léo Ferré samedi 13 avril prochain à 20h45 !
Je jouerai sur l'un des pianos de Léo Ferré. Ce sera forcément un moment très émouvant...

Pour découvrir Songe:

En savoir plus

Sophie Oz au FLF - Forum Léo Ferré

Sophie Oz au FLF - Forum Léo Ferré

13/04/2019  –  FLF - Forum Léo Ferré Ivry-sur-Seine

Retour