Tous les coups de coeur de la rédaction

Week end dans le Gers !

Welcome in Tziganie

du 26 au 28 avril 2019 à Seissan

Welcome in Tziganie

Les Tziganes prennent d’assaut le Gers, il va y avoir du lâcher de confits sous le clocher ! Né en 2008, cet événement s’est rapidement imposé comme le carrefour des musiques tziganes et balkaniques. Plus qu’un festival, un rendez-vous culturel pour briser les clichés sur les Tziganes, Gitans, Roms et les peuples de l’Est, que l’on confond allègrement dans des raccourcis nauséabonds. Voilà pourquoi les organisateurs ont voulu démêler le vrai du faux en promouvant les cultures tziganes, via l’ouverture d’un village culturel, le "chapikiosque", véritable vitrine de ces cultures, avec tables rondes, animations culturelles et autres découvertes. Pour cette 11e édition, qui se déroule dans le magnifique Théâtre de verdure du Soleil d’or, les Tziganes à l’accent gersois n’ont pas lésiné sur les cordes et les cuivres, avec une programmation qui promet quelques feux d’artifice : ouverture du bal le 26 avril avec le collectif star de Bosnie Divanhana, la rencontre franco-hongroise de La Caravane Passe et d’Erika Serre pour un show riche en pétards, les brasses pas coulées du tout des Néerlandais de l’Amsterdam Klezmer Band et des bombes balkan de beats de l’électro-tromboniste français DJ Balkaliente. Le 27, place aux voyages en guitares de Titi Robin, aux ambiances de mariages roumains avec le collectif Viorica si Ionita din Clejani & Tafarul de la Clejani, aux duels de cuivres serbes du Bojan Krstić Orkestar et au DJ tout-terrain français, qui donne de l’urticaire aux douaniers du monde entier, DJ Click. Fermeture des portes, le 28, avec une rencontre au sommet entre les virtuoses Dzambo Agusev (trompette) et Mishel Trajkosvki (accordéon), accompagnés du Macedonian All Stars pour un jazz des Balkans biberonné à la taurine, puis des legos électros de l’Est avec Click Here (DJ Click Banda), pour un grand écart entre Depeche Mode et Taraf de Haidouks ! Pas question de baisser le tempo avec Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra, point d’orgue de ce festival qui va vous faire mal au bassin !

http://www.welcome-in-tziganie.com

—  Ben

Retour