WorldJazz

Puro Flamenco and Jazz

Soirée inoubliable entre jazz et flamenco

  • Jeudi 14/01/2016 à 20:00

Péniche Antipode

55 quai de Seine 75019 Paris

Bateau, Péniche

Paris 19e arrondissement

MRiquetM 7

Voir la carteComment s'y rendre

20 €Prix tout public

Le demi est à 2,50 €

Modifier les tarifs

À propos

Publicité

Entre tradition et modernité, des artistes de la scène flamenca vous convient à un concert envoûtant où musique et danse ne font qu'un.

Venez découvrir ou retrouver l'ambiance d'un véritable tablao dans la salle intismiste de la Péniche Antipode.
Seguiriyas mélancoliques et majestueuses, bulerias festives et rythmées, soleas lancinantes et tragiques marqueront le rythme de cette soirée... Un voyage dans le flamenco traditionnel, éveil des sens le temps d'un soir dans une ambiance conviviale et chaleureuse !

Trio formé par le pianiste et compositeur Jérome Rateau, voilà un ensemble qui explore le jazz contemporain avec une touche très personnelle. Ils ont tous les trois joués avec les plus grands mais ils se sont rejoints pour s’échapper des artifices connus du jazz, naviguant à trois voix dans un océan d’harmonies contemporaines et de virtuosité.
Tour à tour habités de folies atonales ou d’embruns qui font penser à de la musique de film, ils épuisent leur public par leur enthousiasme et la beauté formelle et organique de leur jeu.

En savoir plus


Les artistes

Cécile Evrot

Cécile Evrot est une autodidacte du chant.
Alors que rien ne l’y prédestinait, elle découvre le flamenco à quinze ans et c’est pour elle une révélation. Sa passion la mène en Andalousie où elle croisera le chemin de grands maestros qui forgeront son approche du cante.
Elle se forme notamment auprès des chanteurs José Mendez et Juan José Amador, et acquiert les bases de l’accompagnement du baile avec les danseuses Carmen Ledesma et Pila Montoya « La Faraona ».
Lors d’un séjour à Séville, elle fait une rencontre décisive avec le chanteur mythique Juan Peña « El Lebrijano » qui la prend sous son aile et devient son maestro.
Cantaora intuitive et personnelle, elle travaille aujourd’hui au sein de nombreuses compagnies et se produit régulièrement en France et à l’étranger (Angleterre, Allemagne, Russie…).

Hadrien Moglia

— Flamenco

Je suis un autodidacte de la guitare. Le flamenco est arrivé dans ma vie comme par magie : une sorte d'évidence, un chemin que l'on doit emprunter... C'est à Toulouse que je fais la connaissance du guitariste Antonio Kiko Ruiz qui va devenir pour moi un mentor et un ami. Le désir d'approfondir mon savoir-faire me mènera tout naturellement vers l'Andalousie et je décide de partir m'installer à Séville, en plein cœur du "Barrio de triana". Ma vision du flamenco va alors radicalement changer. Encore une fois, la magie opère alors que je rencontre la famille Amador, célèbre dynastie gitane et flamenca composée, entre autres, de Juan Jose Amador, Ramon Amador, Raymundo Amador. Touchés par ma démarche, ils m'intègrent au sein de leur famille et me permettent de poursuivre mon apprentissage en dehors des voies académiques. En immersion totale, dans la plus pure tradition flamenca, je décide de pousser la porte des studios de "Baile" afin d'enrichir mon parcours de guitariste et d'apprendre l'accompagnement de la danse. Je profite alors de l'enseignement de grandes maestras comme "La Farruca","La Faraona" et Carmen Ledesma. De la rencontre de cette dernière, va naître une formidable complicité et j'accompagnerai chacun de ses cours pendant toute la durée de mon voyage.

Bien au-delà de la musique, j'aime le flamenco pour la formidable aventure humaine que je vis grâce à lui. C'est un art noble et vivant puisant une merveilleuse énergie dans la diversité de ses origines. Avec une histoire riche, qui lui confère une grande sagesse populaire, c'est tout un système de valeurs et une manière de vivre que je retire de son étude et de son écoute. Cette multitude d'enseignements qui m'ont permis de me construire et d'avancer dans la vie brûle dans le feu d'un sentiment premier : j'ai été bouleversé par le flamenco, dès la première rencontre. Aujourd'hui je continue mon chemin, poussé par un désir intime dont je tisse force et espoir ainsi qu'une foule de rêves musicaux : être plus qu'un musicien et devenir un passeur pour faire partager au public la beauté de cette émotion originelle.

S'y rendre

Péniche Antipode

55 quai de Seine 75019 Paris

MRiquetM 7 à 108m

MLaumièreM 5 à 416m

MJaurèsM 2M 5M 7b à 623m

Bus26genrvb48genrvb519genrvb54genrvb60genrvb75genrvb

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour