Rock

Dylan Leblanc

  • Mercredi 28/08/2019 à 20:00

Théâtre Les Etoiles

61, rue du Château d'Eau 75010 Paris

Théâtre

Paris 10e arrondissement

MChâteau d'EauM 4

Voir la carteComment s'y rendre

Modifier les tarifs

À propos

Publicité

Dépassé par la vitesse à laquelle sa situation change, passant du serveur d'Applebee au « nouveau Neil Young » en seulement quelques mois, Dylan LeBlanc décide, après avoir sorti deux albums salués par la critique, de rompre son contrat avec sa maison de disques et s'en aller. Tourmenté dans un brouillard d'alcool et de doutes dont il me peut se défaire, Dylan alors âgé de 23 ans, épuisé et endommagé rentre à la maison à Muscle Shoals en Alabama pour s'écrire une nouvelle vie. Entre clarté et rechutes familières, Dylan écrit alors un nouvel album. « Cautionary Tale », une compilation de chatoyantes et saisissantes chansons, agrémentées de la même voix spectrale qui attira l'attention de Lucinda Williams et Bruce Springsteen, se présente comme plus aiguisée : probablement améliorée par une maturité précipitée. �Dans cet album je suis simplement honnête avec moi-même, » dit Dylan. « Il a fallu que je laisse de côté la culpabilité pour trouver une nouvelle vérité au fond de moi. Cette fois, j'ai senti que j'avais réellement quelque chose à dire. » Pour l'aider à trouver les mots, il décide de faire appel à son ami de longue date Ben Tanner, le même qui l'aida secrètement à enregistrer ses premières chansons pendant des heures à FAME Studios. Alors qu'il était en tournée avec Alabama Shakes, Ben recommence l'enregistrement au label qu'il décide de fonder avec un autre ami, le musicien récompensé d'un Grammy Award John Paul White. « Le doute peut souvent être mon premier instinct, et je vais donc essayer de couvrir les choses avec plus d'éléments pour cacher ma voix, mais je suis décidé à leur faire confiance. J'ai entendu Merle Haggard dire une fois que le chanteur n'est que secondaire dans la chanson, et tout cela m'a particulièrement aidé à bâtir une solide fondation pour les émotions que je ressentais ». �J'ai passé beaucoup de temps à écrire sur la programmation, le conditionnement et l'idée d'ego, » dit Dylan. « Je ne veux pas compter sur mes circonstances ou sur le passé pour expliquer pourquoi je suis devenu la personne je suis à présent. Beaucoup de mes chansons comme « Cautionary Tale » et « Look How Far We've Come » traite de l'évasion d'un cercle vicieux. Je me demandais si je pouvais trouver les solutions en moi � si je pouvais croire en quelque chose allant au-delà du présent. » Alors que Dylan errait dans un cimetière avec son premier album « Paupers Fields » (« Les chansons sont comme des stèles pour moi », dit-il au Guardian), « Cautionary Tale » est une ville fantôme désertique. Parfois, il se demande si les signes de la vie qu'il voit à l'horizon sont réels ou simplement un mirage. Des voix phantasmagoriques et des gazouillements viennent alors à la rencontre de la voix de Dylan avant de s'évanouir dans l'éther ; l'écho des riffs de guitare fantomatiques sombrant alors dans le vide qui l'entoure. �Je suis décidemment devenu plus discipliné. Je ne compte plus sur des choses comme l'inspiration », dit Dylan. « J'ai appris tellement du processus de composition de John Paul. Tout ce qu'il fait est toujours bien réfléchi et placé. Je suis naturellement un « improvisateur », mais maintenant je vois à quel point cela peut être limité ». �Après tout ce que j'ai traversé, j'aime toujours sortir des albums et chanter pour le public, peu importe la taille de la foule, » dit Dylan. « C'est la seule chose que je souhaite faire. Je dois être béni� ou peu importe comment vous appelez cela. »

Les artistes

S'y rendre

Théâtre Les Etoiles

61, rue du Château d'Eau 75010 Paris

MChâteau d'EauM 4 à 37m

MStrasbourg-Saint-DenisM 4M 8M 9 à 355m

MJacques-BonsergentM 5 à 416m

MGare de l'Est (Verdun)M 4M 5M 7 à 463m

MRéaumur-SébastopolM 3M 4 à 706m

MArts-et-MétiersM 11M 3 à 785m

TransGARE DE L ESTTrans p à 551m

Bus20genrvb26genrvb30genrvb31genrvb32genrvb35genrvb350genrvb38genrvb39genrvb42genrvb43genrvb46genrvb47genrvb48genrvb54genrvb56genrvb65genrvb75genrvb

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour