World

Sahariennes - Africolor 32e édition

Noura Mint Seymali / Souad Asla / Dighya Mohammed / Malika Zarra

  • Vendredi 20/11/2020 à 20:30

Salle Jacques Brel

42 avenue Édouard-Vaillant 93500 Pantin

Salle de concert, salle de spectacle

Pantin 93

MAubervilliers Pantin (4 Chemins)M 7

Voir la carteComment s'y rendre

18 €Prix tout public

Modifier les tarifs

À propos

Publicité

A la croisée du Maroc, de la Mauritanie, du Sahara Occidental et de l'Algérie : le Sahara. Ce territoire bien souvent fantasmée et façonnée par l'imaginaire occidental constitue un lieu à la croisée des cultures, une terre musicale où les traditions profanes et sacrées se mêlent aux héritages berbères, touaregs ou gnawa.
De part et d'autres de ces frontières de sable, les sahariennes ont hérité de cette histoire commune, une histoire où les femmes portent les traditions dans leurs voix et écrivent les récits de demain.
Sur scène, Noura Mint Seymali, Souad Asla, Dighya Mohammed et Malika Zarra chantent ce Sahara, celui des femmes solidaires et aussi celui des femmes artistes.
Ces chanteresses célèbrent à travers cette création leurs héritages, multiples et communs, ainsi qu’une seule et même volonté d'imposer leurs paroles d’artistes.

En savoir plus

Les artistes

Souad Asla

Artiste expression de la nouvelle génération du Sud Algérien et héritière de la tradition gnawa, belle, généreuse, sensible et communicative, Souad Asla déborde de talent et d'humanité. Sa voix nous emmène aux portes du désert d'où elle a suivit Hasna el Becharia, mais sa musique, riche en métissages, nous laisse entrevoir le futur. Souad Asla est née à Bechar, dans le Sahara algérien, au coeur de la région de la Saoura. Limitée au nord par les monts du haut Atlas marocain et bordée au sud par les dunes rouges et dorées du grand erg occidental, Bechar est à la croisée de courants musicaux riches et métissés. Ici, la musique bédouine et les tempos berbères se sont, au fil d'une histoire meurtrie par l'esclavage, imprégnés de la musique africaine venue des gnawas. Descendant des esclaves noirs du vieil empire du Soudan, ils sont restés, malgré l'islamisation, les fils et les filles de Bambara. Leur musique est une médecine contre les tourments de l'âme: par la transe, elle exorcise; par les chants, elle libère. La musique Gnawa est un combat, la revendication d'une identité forte, jamais oubliée. La musique et les paroles de Souad Asla le sont aussi

S'y rendre

Salle Jacques Brel

42 avenue Édouard-Vaillant 93500 Pantin

MAubervilliers Pantin (4 Chemins)M 7 à 317m

TELLA FITZGERALD - GRANDS MOULINS DE PANTINT 3b à 459m

RerMAGENTARer e à 332m

Bus139genrvb150genrvb151genrvb152genrvb170genrvb249genrvb330genrvb

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour