Classique

4 X Bach Helene Schmitt & Leceram Ensemble

  • Concert annulé

    Mercredi 13/05/2020 à 20:30

La Salle Gaveau

45 rue de la Boétie 75008 Paris

Salle de concert, salle de spectacle

Paris 8e arrondissement

MMiromesnilM 13M 9

Voir la carteComment s'y rendre

Modifier les tarifs

À propos

Publicité

4XBACH Hélène Schmitt & Luceram Ensemble Johann Christian Bach (1735-1782) Cinquième sonate en ré majeur pour clavecin ou pianoforte et violon opus XVI (London 1780) � Wilhelm Friedemann Bach (1710-1784) Concerto pour clavecin en ré majeur F 41, Dresden (1735-1740) Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788) Sinfonia en si mineur Wotquenne 182/5, H 661, pour cordes et basse continue Hamburg (1773 Johann Sebastian Bach (1685-1750) Concerto pour violon en la mineur BWV 1041, Köthen (circa 1720), Concerto pour violon en mi majeur BWV 1042, Köthen (circa 1720) Hélène Schmitt violon et direction François Guerrier clavecin Luceram Ensemble Violons : Hélène Schmitt, Rafael Becera, Matilde Loureiro, Clara Mühlethaler, Dario Moreno, Simon Pierre - Altos : Elisabeth Sordia, Alix Boivert - Violoncelle : François Gallon : violoncelle - Contrebasse : Agustin Orcha - Théorbe : Bruno Helstroffer - Clavecin : François Guerrier Avec ce concert, Monsieur Croche « Goes Baroque » pour la première fois ! Luceram, dirigé par Hélène Schmitt, nous invite à la musique de quatre compositeurs de la dynastie des Bach, aux langages appariés et cependant divergents, où le génie du père, Johann Sebastian, réverbère ses couleurs dans les trames solides et indépendantes des fils, Wilhelm Friedemann, Carl Philipp Emmanuel et Johann Christian. Wilhelm Friedemann, parfois surnommé le Bach de Halle, si talentueux et aux foucades imprévisibles, ne jouit, durant sa carrière contrariée, de la même reconnaissance accordée à son cadet Carl Philipp Emmanuel, claveciniste à la cour de Frédéric II, ou à son demi-frère Johann Christian, surnommé le Bach de Londres et particulièrement estimé de Mozart. Chacun des fils montre cette verve, si typique du langage du père, et façonnée toutefois avec les exigences de leurs personnalités et celles de leur époque condamnant la sévérité savante pour chercher à s'approprier le fameux « naturel » si prisé dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Ce programme célèbre quatre tons, quatre manières de quatre grands compositeurs ; l'esprit du concerto y est à la fête, mais aussi les premiers fondements de la symphonie et même les festons du duo pour clavecin et violon, fleurons du style préclassique et rococo, où soufflent pourtant les premiers tourments du Sturm und Drang. Révérés à leur époque, oubliés au XIXe siècle, puis chéris à nouveau au point de figurer dans le répertoire instrumental comme l'un des plus aimés du public, puis à nouveau boudés, les concerti pour violon de Johann Sebastian Bach, véritables sommets dans le répertoire de soliste, nous élèvent vers cette altitude particulière où la beauté coupe le souffle. Le cantor, familier des plus hautes aspirations, les traite avec cet « italienische Gusto » qu'il révère et pétrit à sa manière : la liesse n'y est jamais absente mais elle cingle et jaillit des profondeurs plutôt que de la légèreté, cette légèreté subtile et sensible qui sera, elle, si chère à ses fils et à l'époque des Lumières.

Les artistes

S'y rendre

La Salle Gaveau

45 rue de la Boétie 75008 Paris

MMiromesnilM 13M 9 à 73m

MFranklin-RooseveltM 1M 9 à 645m

TransGARE ST LAZARETrans jTrans l à 794m

Bus20genrvb21genrvb22genrvb24genrvb28genrvb29genrvb30genrvb32genrvb42genrvb43genrvb52genrvb53genrvb66genrvb73genrvb80genrvb83genrvb84genrvb93genrvb94genrvb95genrvbBalabusgenrvb

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour