Rock

Gabriel Sullivan et Brian Lopez de XIXA en showcase

  • Mercredi 16/10/2019 à 19:00

Walrus Disquaire Café

34T Rue de Dunkerque 75010 Paris

Paris 10e arrondissement

MBarbès-RochechouartM 2M 4

Voir la carteComment s'y rendre

Gratuit !

Une consommation est requise

Le demi est à 3 €

Ajouter un tarif

À propos

Publicité

Gabriel Sullivan et Brian Lopez de XIXA, seigneurs gothiques noirs et poussiéreux de Tucson, sont en tournée en France pour la sortie de leur dernier EP, 'The Code', et passent par le Walrus mercredi 16/10 à 19h !

Guitares rugueuses, grondement assourdissant de la chicha et de la cumbia et blues du désert balayé par le vent se combinent dans un ensemble envoûtant. "The Code" est une collection brute et tourbillonnante de chansons, intense et blanchie par le soleil. Comme une bande son issue d'un western de Tarantino, élégante et menaçante, c'est XIXA à leur meilleur potentiel éclectique.

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Les artistes

Xixa

Brian Lopez et Gabriel Sullivan sont deux des musiciens de Tucson les plus reconnaissables. Tous les deux sont membres du mythique Giant Sand, le groupe de Howe Gelb, et ont collaborés avec des artistes de tout bord – de Calexico a KT Tuntstall - en tant qu’arrangeurs, producteurs, et sidemen.

Il y a quatre ans, ils découvrent la Cumbia péruvienne et se mettent à explorer l’univers humide de cette musique aux guitares psychés. Apres quelques années passées a jouer les classiques de la Chicha, Gabe et Brian décident d’écrire leur propre morceaux - en mêlant leur expérience de musiciens indés et leur passion pour la cumbia psychédélique. Le résultat est une espèce de rock du désert avec un coeur latin et un gout pour l’expérimentation hallucinogène.

Un premier EP, Shift and Shadow, sorti cet automne, les fait connaître d’un nouveau public qui semble autant apprécier leur cumbia, que leur hommage aux Meat Puppets.

Leur premier album, Bloodline (sortie Février) évoque la magie baroque du désert et un certain mysticisme Mexicain tout en gardant un gout marqué pour les fêtes latines ou cumbia et mélodrame ont tout deux leur place. Le son est brut, mais les compositions souvent sophistiquées et baignée d’un brin de nostalgie pour les productions analogues des années 70.

Bloodline s’inscrit dans un nouveau courant d’artistes américains qui puisent leur inspiration et dans leur propre généalogie et dans une généalogie inventée. Les musiciens d’origine latine sont particulièrement fascinés par les racines sud-américaines, mais leur démarche n’est pas profondément différente de celle d’un Beirut ou de Vampire Weekend. Que ce soit la Chicha, la musique des Balkans ou la musique Africaine ces artistes s’inventent une nouvelle identité en empruntant des références venues d’ailleurs. Bloodline est un album fondateur. Le premier d’une longue lignée...

S'y rendre

Walrus Disquaire Café

34T Rue de Dunkerque 75010 Paris

MBarbès-RochechouartM 2M 4 à 282m

MGare du NordM 4M 5 à 333m

MPoissonnièreM 7 à 428m

MFuniculaire Gare basseM fun à 637m

RerGare du NordRer b à 320m

RerGARE DU NORD SURFACERer bRer d à 534m

TransGARE DU NORD SURFACETrans hTrans k à 534m

TransGARE DE L ESTTrans p à 755m

Bus26genrvb30genrvb302genrvb31genrvb32genrvb35genrvb350genrvb38genrvb39genrvb42genrvb43genrvb46genrvb48genrvb54genrvb56genrvb65genrvb67genrvb85genrvbMontmargenrvb

Choisir un itinéraire

Signaler un changement

Renseignez votre e-mail pour que nous puissions vous répondre.

Retour