L'agenda parisien de vos concerts, de vos musiques, de vos passions

2940 concerts à Paris et région parisienne dans 520 lieux

Prochains concerts en région parisienne : nos coups de coeur

  • B. Roy et sa Bande du 29 avril au 5 mai

    B. Roy et sa Bande du 29 avril au 5 mai

    Un pied dans le rock indé et l’autre dans la chanson, la casquette sur la tête et l’accordéon comme fidèle compagnon, voici B.Roy, figure incontournable des cafés-concerts parisiens. Cela fait des années que Bruno bourlingue, des rades de Ménilmontant jusqu’aux routes d’Amérique du Sud. D’abord avec les French Lovers au début des années 90, puis aux côtés (...) lire la suite

  • Frédéric Fromet à l'Européen le 4 mai

    Frédéric Fromet à l'Européen le 4 mai

    Il a la voix fluette et l'allure d'un enfant de choeur, mais ne vous y trompez pas, Fromet n'a pas la langue dans sa poche et n'épargne personne. Les vieux, les jeunes, les Parisiens, les Provinciaux, les rastas, les amoureux de chanson française, les sportifs, les écolos... tout le monde en prend pour son grade, comme ça pas de jaloux. On peut l'entendre chaque semaine (...) lire la suite

  • Ana Tijoux + Emicida à La Bellevilloise le 6 mai

    Ana Tijoux + Emicida à La Bellevilloise le 6 mai

    Il est plutôt rare de voir en concert à Paris des représentants du hip-hop contestataire sud-américain, le plateau partagé à la Bellevilloise avec la chanteuse franco-chilienne Ana Tijoux – née et ayant grandi en France – et le rappeur de Sao Paulo, Emicida, est un flow venu d'ailleurs et un bol d'air frais musical pour les amants des rimes qui dénoncent. Ana (...) lire la suite

  • Idée week end ! Festival Livres & Musiques "On the road again" du 9 au 11 mai à Deauville

    Idée week end ! Festival Livres & Musiques

    Voilà un festival qui n'a pas fini de faire couler de l'encre. L'idée ? Un grand voyage en littérature pour découvrir comment la musique, de tous les horizons, inspire les écrivains. Pour cette 11ème édition, direction l'Amérique. Au fil des soixante rencontres entre écrivains et musiciens, les spectateurs traverseront les grandes heures de la culture américaine, (...) lire la suite

À la Une

Disquaire Day, 18 avril
Le disque reprend ses quartiers parisiens

C’est la tendance : la galette de cire noire fait de nouveau saliver les gloutons du bon son. Suivant le phénomène amorcé depuis 2005 aux États-Unis, ce mouvement s’accélère en France depuis quatre ans : les ventes de LP (pour Long Play, le fameux 33-tours) affichent une insolente hausse, alors que le CD continue de s’effondrer. Le succès du Disquaire Day, organisé par le Calif (Club Action des Labels Indépendants Français) depuis le 16 avril 2011, en est le meilleur exemple. Sur le modèle du "Record Store Day" américain, qui génère désormais plus de quatre millions de dollars en une journée, il s’agit de mettre un coup de projecteur sur ce vieux métier qui a décidément de l’avenir : disquaire. Chaque année, nouveaux convertis et vieux esthètes sont de plus en plus nombreux, confirmant que, de toutes les matières, c’est bien la wax qu’ils
préfèrent.

Retour vers le futur. Dans les années 1970, le LP a pignon sur rue. À Paris, on en trouve un peu partout, même à la Samaritaine. Dix ans plus tard, le disque noir s’effondre. Changement d’ère : le numérique prend le pas sur l’analogique. Les magasins de seconde main vont bientôt en front line. Déclaré obsolète, le bon vieux microsillon va pourtant connaître une seconde jeunesse. Depuis cinq ans, c’est le grand retour du 33-tours. On assiste à l’ouverture de nombreux disquaires à Paris, venant rejoindre les "bouclards" historiques. On en dénombre aujourd’hui plus de 60, sans compter les disquaires des Puces de Clignancourt. Dans un secteur sinistré, les ventes repartent à la hausse. Les jeunes artistes adoptent tous, ou presque, ce format pour leurs fans ; les labels historiques exploitent de nouveau leurs catalogues. Même la Fnac se débarrasse de ses CD pour reprendre des LP. Les vinyles s’affichent en devanture des magasins cotés, telle la boutique de luxe Colette, et les platines disques s’imposent comme la tendance des années 2.0. Symptomatique, la génération des quadras achète le vinyle comme on acquiert de l’art : il s’agit d’investir dans un objet de plaisir. Des ventes à Drouot attirent les foules, à l’image de la collection de l’acteur Pierre Mondy, riche de 10 000 disques de jazz. Des conventions rythment l’année : Convention Internationale du Disque de Collection de Champerret en septembre, Paris Rare Groove Day à la Bellevilloise chaque automne, ou les nombreux salons de l’Espace Charenton. Certains Parisiens reçoivent même chez eux pour vendre leurs raretés sur mesure !

Mais attention, la fortune sourit aussi aux curieux : c’est parfois dans un simple vide-grenier que le flâneur peut trouver, au fin fond d’une pile, sa face cachée.

Jacques Denis

http://disquaireday.fr

Concerts les + vus

Où Sortir ?

En direct du blog

"Alliant une disco souterraine, une palpitante deep electronic, des rythmes pop chatoyants, Crazy P c’est en fait de la musique pour danser avec une voix, un coeur et une âme. Crazy P est une référence « made in UK » dans le paysage electronic, avec plus de 15 ans d’activité, le groupe aujourd’hui fait figure d’exception performant en Live Act sur des (...)
Visiter le blog de LYLO

Concerts du jour à Paris

Concerts à la carte: aujourd'hui à Paris et en Île-de-France

Anciens numéros

Octobre 2012, la parution du magazine LYLO s'interrompt.
En attendant qu'elle reprenne, retrouvez les 72 derniers numéros du Lylo papier. Un must!


Voir les archives des anciens numéros

LYLO,

Un fond rétro, une touche de modernité, deux doses d'humour et beaucoup de bonne humeur.

Bien agiter avant de sortir.

un agenda participatif

Artistes, professionnels, amateurs passionnés, toutes vos contributions sont les bienvenues.

A vous de jouer.

hors des sentiers battus

Depuis toujours, nous mettons en avant la scène alternative et les lieux où sortir.

Partagez notre curiosité.