L'agenda parisien de vos concerts, de vos musiques, de vos passions

2847 concerts à Paris et région parisienne dans 549 lieux

Prochains concerts en région parisienne : nos coups de coeur

  • Márcio Faraco le 29 mai au Festival Jazz à Roland Garros

    Márcio Faraco le 29 mai au Festival Jazz à Roland Garros

    Noix de cajou et palissandre de Rio. A l'image de son dernier album, Cajueiro (World Village), le plus parisien des compositeurs brésiliens alterne les caresses bossa nova et la poésie à double-sens propre à la Musique Populaire brésilienne et chère à son ami Chico Buarque. Cajueiro, l'arbre à cajou, drôle de titre d'album. "Depuis quelques années, je me promène (...) lire la suite

  • Les Naufragés le 29 mai à la Comedia Michelet

    Les Naufragés le 29 mai à la Comedia Michelet

    Les Irlandais ont les Pogues, nous avons les Naufragés ! Le groupe s'est formé au milieu de la décennie 80 autour de plusieurs membres d'OTH, dont se souviennent ceux qui ont vécu la grande époque du rock alternatif. En 1991, OTH se sépare, les Naufragés prennent leur envol. Les Montpelliérains mélangent habilement rock et chanson populaire, en flirtant avec les (...) lire la suite

  • "Ma grande histoire du rock'n'roll" avec Rise people, rise ! à la Java le 29 mai

    Un trio français qui chante anglais pour les besoins de coller à son projet, et revisite à sa façon les années passées de plusieurs générations qui voulaient être entendues, ne se sentant pas comprises. Certains pourraient y voir un revival de sessions Pink Floydiennes, parfois Sex Pistoliennes ou Doorsiennes. Ces trois musiciens ont varié les plaisirs et ont (...) lire la suite

  • Nevché le 30 mai à la Place de la République, dans le cadre du Forum des Alternatives

    Nevché le 30 mai à la Place de la République, dans le cadre du Forum des Alternatives

    Le désordre pour mot d'ordre. Qui d'autres que Nevché, le poète libertaire marseillais, pouvait mettre en musique la lutte des peuples matraqués par les politiques d'austérité ? Le slammeur-rockeur-militant a été logiquement choisi par les organisateurs du Forum Européen des Alternatives pour scander ses refrains humanistes le 30 mai lors du concert "Peuples Debout !" (...) lire la suite

À la Une

Disquaire Day, 18 avril
Le disque reprend ses quartiers parisiens

C’est la tendance : la galette de cire noire fait de nouveau saliver les gloutons du bon son. Suivant le phénomène amorcé depuis 2005 aux États-Unis, ce mouvement s’accélère en France depuis quatre ans : les ventes de LP (pour Long Play, le fameux 33-tours) affichent une insolente hausse, alors que le CD continue de s’effondrer. Le succès du Disquaire Day, organisé par le Calif (Club Action des Labels Indépendants Français) depuis le 16 avril 2011, en est le meilleur exemple. Sur le modèle du "Record Store Day" américain, qui génère désormais plus de quatre millions de dollars en une journée, il s’agit de mettre un coup de projecteur sur ce vieux métier qui a décidément de l’avenir : disquaire. Chaque année, nouveaux convertis et vieux esthètes sont de plus en plus nombreux, confirmant que, de toutes les matières, c’est bien la wax qu’ils
préfèrent.

Retour vers le futur. Dans les années 1970, le LP a pignon sur rue. À Paris, on en trouve un peu partout, même à la Samaritaine. Dix ans plus tard, le disque noir s’effondre. Changement d’ère : le numérique prend le pas sur l’analogique. Les magasins de seconde main vont bientôt en front line. Déclaré obsolète, le bon vieux microsillon va pourtant connaître une seconde jeunesse. Depuis cinq ans, c’est le grand retour du 33-tours. On assiste à l’ouverture de nombreux disquaires à Paris, venant rejoindre les "bouclards" historiques. On en dénombre aujourd’hui plus de 60, sans compter les disquaires des Puces de Clignancourt. Dans un secteur sinistré, les ventes repartent à la hausse. Les jeunes artistes adoptent tous, ou presque, ce format pour leurs fans ; les labels historiques exploitent de nouveau leurs catalogues. Même la Fnac se débarrasse de ses CD pour reprendre des LP. Les vinyles s’affichent en devanture des magasins cotés, telle la boutique de luxe Colette, et les platines disques s’imposent comme la tendance des années 2.0. Symptomatique, la génération des quadras achète le vinyle comme on acquiert de l’art : il s’agit d’investir dans un objet de plaisir. Des ventes à Drouot attirent les foules, à l’image de la collection de l’acteur Pierre Mondy, riche de 10 000 disques de jazz. Des conventions rythment l’année : Convention Internationale du Disque de Collection de Champerret en septembre, Paris Rare Groove Day à la Bellevilloise chaque automne, ou les nombreux salons de l’Espace Charenton. Certains Parisiens reçoivent même chez eux pour vendre leurs raretés sur mesure !

Mais attention, la fortune sourit aussi aux curieux : c’est parfois dans un simple vide-grenier que le flâneur peut trouver, au fin fond d’une pile, sa face cachée.

Jacques Denis

http://disquaireday.fr

Concerts les + vus

Où Sortir ?

En direct du blog

"Alliant une disco souterraine, une palpitante deep electronic, des rythmes pop chatoyants, Crazy P c’est en fait de la musique pour danser avec une voix, un coeur et une âme. Crazy P est une référence « made in UK » dans le paysage electronic, avec plus de 15 ans d’activité, le groupe aujourd’hui fait figure d’exception performant en Live Act sur des (...)
Visiter le blog de LYLO

Concerts du jour à Paris

Concerts à la carte: aujourd'hui à Paris et en Île-de-France

Anciens numéros

Octobre 2012, la parution du magazine LYLO s'interrompt.
En attendant qu'elle reprenne, retrouvez les 72 derniers numéros du Lylo papier. Un must!


Voir les archives des anciens numéros

LYLO,

Un fond rétro, une touche de modernité, deux doses d'humour et beaucoup de bonne humeur.

Bien agiter avant de sortir.

un agenda participatif

Artistes, professionnels, amateurs passionnés, toutes vos contributions sont les bienvenues.

A vous de jouer.

hors des sentiers battus

Depuis toujours, nous mettons en avant la scène alternative et les lieux où sortir.

Partagez notre curiosité.